Les élèves de 1ère S1 ont assisté le 17 avril à 2 ateliers menés par deux chercheurs du Muséum national d’Histoire naturelle sur le thème : La biodiversité, résultat de l'évolution (programme de terminale S).

 

 

Le premier atelier était mené par Charlène Selva (doctorante au sein du Département Histoire de la Terre du "Centre de recherche sur la Paléobiodiversité et les Paléoenvironnements") et s’est déroulé dans la Grande Galerie de l’Evolution.

Il a permis de travailler avec les élèves la notion d’évolution des espèces par sélection naturelle telle que l’a proposée Charles Darwin.

L’objectif était de montrer la démarche scientifique suivie par Darwin en expliquant pas à pas les différents éléments de sa théorie.

Les 3 objectifs étaient :                                               

- Observer l’unité et la diversité du monde animal

- Aborder les adaptations des organismes à différents milieux (marins et terrestres)

- Présenter l’hypothèse proposée par Darwin pour expliquer ces faits (illustration du mécanisme de sélection naturelle à travers plusieurs exemples)


 

Le second atelier était mené par Julien Azzuara (doctorant au sein du Département de Préhistoire, auprès de l’équipe "Paysages, Hommes, Archives sédimentaires, Matériaux de la Préhistoire") et s’est déroulé dans la Serre d’Histoire des Plantes.

Les élèves ont pu aborder la diversité des plantes terrestres et voir comment l’étude de cette diversité actuelle permet d’avoir des informations sur leur évolution passée.

Les principaux points abordés :

-La diversité des grandes lignées de plantes terrestres et leurs liens de parenté.

-Les dates d’apparition de ces différentes lignées et les grands changements dans le «paysage végétal» au cours des derniers 400 Ma.

-La théorie de l’évolution, une théorie élaborée par Darwin à partir d’observation sur les animaux mais qui s’applique à l’ensemble du monde vivant y compris les plantes.