ACCOMPAGNEMENT DES ÉLÈVES

 

 

Cinq groupes de travail étaient invités à réfléchir et faire des propositions à partir des deux questions suivantes :

  1. Quel accompagnement exceptionnel mettre en place pendant les cinq dernières semaines de l’année scolaire, pour permettre à des élèves « entre deux » de passer le seuil du DNB et du passage en 2°GT, du passage en première, du baccalauréat ? (des mesures obligatoires pour des élèves ciblés, et sur volontariat pour les autres)
  2. Pour l’année scolaire prochaine, comment organiser l’accompagnement personnalisé des élèves de toutes classes ?

Les éléments ci-dessous représentent une synthèse des propositions des cinq groupes. Ce ne sont pas des engagements, mais des pistes de travail, et chacune sera explorée.

 

Question n° 1 : les quatre dernières semaines de 2014-2015

Pour les élèves de troisième :

  • des séances de révision organisées sur les créneaux horaires des modules, avec ajout d’un dispositif pour l’histoire géographie
  • proposer aux élèves des sites de révision en ligne
  • accueillir les élèves une demi-journée pour des travaux encadrés par des assistants d’éducation, portant particulièrement sur la méthodologie des fiches de révision.
  • Entraînement sur des sujets d’examens
  • Utiliser les créneaux libérés par des professeurs absents, notamment pour les jurys d’examens pour des séances conduites par des professeurs disponibles (paiement HSE) ou par des assistants d’éducation
  • Redéployer les heures d’AP et de tutorat de 5e et 4e.

Pour les élèves de lycée :

  • Utiliser les heures d’AP restantes pour les élèves ciblés.
  • Créneaux de révisions obligatoires pour eux.
  • Libérer les créneaux horaires des matières dont les épreuves de bac ont déjà eu lieu (EPS, ITA3, EURO) pour organiser des colles ou des séances de révision.
  • Mise en place de colles dans les cours dont les professeurs ont fini le programme.
  • Mettre en place des permanences de professeurs entre 12h30 et 13h30, et afficher sur le panneau lumineux (jusqu’à fin mai, un créneau par matière et par semaine, puis, jusqu’à la sortie, deux créneaux par matière et par semaine)
  • Proposer aux élèves des sites de révision en ligne
  • Accueillir les élèves une demi-journée pour des travaux encadrés par des assistants d’éducation, portant particulièrement sur la méthodologie des fiches de révision.
  • Renforcer les possibilités d’accueil pour le travail coopératif en autonomie (comme déjà expérimenté en salle 110), notamment au CDI.
  • Pour les élèves de seconde dont le passage dans la série choisie reste incertain à l’approche de la clôture des notes : petits tests de compétences (évaluation qualitative et quantitative).
  • Atelier en salle info conduit par des professeurs de SES pour les élèves de seconde qui souhaitent se diriger vers la série ES
  • Révisions en français pour les élèves de premières, conduites par des professeurs de lettres non convoqués aux jurys d’examens.

 

Question n° 2 : L’année 2015 – 2016

Au collège comme au lycée

  • Évaluer les dispositifs actuels d’accompagnement personnalisé, de tutorat, peut-être coûteux en heures
  • Repenser l’organisation de l’accompagnement personnalisé
  • Réfléchir à la mise en place d’une aide au travail personnel, en prolongeant l’expérience des études ouvertes cette année (au lycée) et en ajoutant des dispositifs grâce à des partenariats associatifs étudiants (au lycée comme au collège).
  • Développer des situations de pédagogie de projet (et assurer les aides financières correspondantes)
  • Concevoir et mettre en place un dispositif concerté pour aider les élèves à améliorer leurs écrits. Dégager du temps dans les cours pour que les élèves écrivent.

 

Au collège :

  • Travail de fond pour présenter les baccalauréats professionnels de façon positive.
  • Envoyer des petits groupes de 3 élèves passer une demi-journée en classe de seconde
  • Renforcer le contrôle du matériel
  • Généraliser des notes de participation en cours
  • Réviser l’organisation des modules pour les rendre plus profitables aux élèves rencontrant des difficultés.
  • Travailler la recherche documentaire

 

Au lycée

  • Besoins importants de soutiens en mathématiques
  • Développement de l’écrit : mutualiser les horaires d’AP au profit du dispositif « écrit ». Les professeurs de français pourraient guider leurs collègues dans les démarches mises en place.
  • Prévoir des temps de rédaction en classe, de manière à développer l’écrit.
  • Donner une bibliographie à l’inscription à l’entrée en seconde qui conseille des lectures dans différentes disciplines.
  • Acheter des dictionnaires (Français et Langues) disponibles pour les élèves en salle 110.
  • Encourager les échanges d’expériences entre lycéens : dès la rentrée entre des groupes d’élèves de 1ère et de 2nde, au milieu du 1er trimestre entre les 1ère et les Terminales.
  • Introduire des oraux blancs dans les bacs blancs
  • « Bachotage » une semaine hors de Paris
  • Envoyer des petits groupes de 3 élèves de 2nde passer une demi-journée en classe de 1ère
  • Favoriser les tutorats entre élèves
  • Politique plus stricte pour lutter contre l’absentéisme et le décrochage : programmes de réussite sous forme de contrats, dispositif de rattrapage systématique lors d’absences aux contrôles.
  • Possibilité de travailler au CDI, notamment sur ordinateur avec casque pour les podcast.
  • Développer la démocratie lycéenne par des actions du CVL et de la Maison des Lycéens en direction des élèves de seconde.

 

Communication

  • Concevoir dès maintenant le cahier des charges d’un environnement numérique de travail plus performant, qui permette une communication directe entre professeurs et élèves, l’envoi de devoirs et le retour de corrections, le développement de pratiques d’écriture et de réécriture…
  • Organiser des « portes ouvertes » au lycée, élargir le forum des métiers au lycée, et mettre en place, lors des réunions « Affelnet », de délégations dans les collèges du district, composées d’un ou plusieurs anciens élèves de ces collèges accompagnés d’un professeur du lycée.